Traitements et options

Des millions se tournent d’abord vers les régimes, la mise en forme et la médication pour traiter leur obésité. Malheureusement, les études révèlent qu’en général, le seul fait de modifier ses habitudes alimentaires et ses comportements ne permet pas de maintenir une perte de poids importante à long terme 1 . Cela est encore plus vrai pour les personnes qui ont un surplus de poids sérieux et pour qui l’intervention chirurgicale demeure la meilleure solution pour perdre du poids sans le reprendre.

Traitements non chirurgicaux

La démarche la plus courante en matière de perte de poids consiste à réduire ses portions, manger sainement et faire plus d’exercice. Cependant, des études ont démontré que même si les patients suivent des régimes amaigrissants et des programmes d’exercice physique ou prennent des médicaments anorexigènes (coupe-faim), ils perdront environ 10 % de leur poids mais ont de grandes chances d’en reprendre les deux tiers en moins d’un an et la quasi-totalité en moins de cinq ans 2 . Ce cycle de perte et de reprise de poids qu’on appelle couramment « l’effet yo-yo », peut rendre la perte de poids future encore plus difficile.

Selon les Instituts nationaux de la santé (États-Unis), 90 % des personnes qui entreprennent des régimes amaigrissants et des programmes de perte de poids ne maigrissent pas de façon significative et ne parviennent pas à maintenir leur perte de poids. Pour les personnes ayant un sérieux excès de poids et qui ont échoué dans leurs tentatives de perdre du poids, l’intervention chirurgicale est la solution recommandée.

Intervention chirurgicale

Lorsque les méthodes non chirurgicales n’ont pas réussi à vous faire perdre du poids à long terme, vous pouvez vous tourner vers une autre solution : des études ont révélé que l’intervention chirurgicale, comparativement aux traitements non chirurgicaux, donne lieu à une perte de poids maintenue le plus longtemps chez les patients qui n’ont pas connu de succès avec les autres traitements1. Mais il ne faut pas oublier qu’une attitude positive, une bonne autodiscipline et une aptitude à la planification sont essentielles à la réussite de cette chirurgie.

Il existe plusieurs catégories d’interventions chirurgicales visant la perte de poids :

  • la chirurgie restrictive – réduit la quantité de nourriture qui entre dans l’estomac sans agir sur la digestion normale des aliments et des nutriments;
  • la chirurgie malabsorptive – raccourcit le tube digestif pour limiter le nombre de calories et de nutriments qui peuvent être absorbés;
  • la combinaison des deux – réduit la quantité de nourriture qui peut entrer dans l’estomac ainsi que le nombre de calories absorbées par la modification du tube digestif.

Les deux chirurgies bariatriques les plus courantes au Canada sont le pontage gastrique (combinaison de deux techniques) et le cerclage par anneau gastrique ajustable LAP-BAND® (intervention restrictive). Cliquez ici pour consulter une comparaison de ces deux types d’intervention.

  1. American Society for Bariatric Surgery, Rationale for the surgical treatment of morbid obesity. American Society for Bariatric Surgery Web site. April 8, 1998. Available at: http://www.asbs.org/html/patients/rationale.html. Accessed April 2006.
  2. American Association of Clinical Endocrinologists (AACE) / American College of Endocrinology (ACE) Statement on the Prevention, Diagnosis, and Treatment of Obesity (1998 Revision). AACE/ACE Obesity Task Force. Endocr Pract. 1998;4:297-330.
Chirurgische Praxis am Dornbusch  |  info@dornbuschklinik.com